• Backstage

Et si on invitait nos kids sur notre lieu de travail ?

Posté par Domitille de Tape à l'oeil

18 mai 2018

Views lu 272 fois
0 commentaires

Partager

Certains mercredis ne sont pas tout à fait comme les autres chez TAO.

En effet, aujourd’hui, ce n’est pas Walerand, notre idole à tous, qui franchit la porte de la salle de réunion pour son fameux « alignement commerce » hebdomadaire. Non, non, non. Ce sont 7 enfants de 10 ans qui s’installent et sortent consciencieusement crayons et cahiers.

via GIPHY

Mais qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Que font-ils ici ?

Ce sont les kids de certains de nos collaborateurs qui ont été invités à passer toute l’après-midi chez TAO !

Et pourquoi donc ? Pour qu’ils se rendent compte de ce qu’est une entreprise, en l’occurence celle dans laquelle l’un de leurs parents passe ses journées. Qu’ils découvrent des métiers dont ils ne peuvent pas encore soupçonner l’existence. Mais aussi pour qu’ils appréhendent mieux à quoi pourra leur servir plus tard ce qu’ils apprennent à l’école aujourd’hui.

Et puis il faut aussi qu’on vous avoue que chez Tape à l’oeil, on adore cette atmosphère particulière qui s’installe lorsque que des enfants sont dans nos locaux. Alors on n’en rate pas une !

via GIPHY

C’est ainsi que, tout au long de l’après-midi, on va croiser notre joyeuse bande au détour des couloirs, le plan des bâtiments à la main. Parce que ça ne pouvait être que ludique, ce dernier leur a été remis sous forme de carte aux trésors. Les trésors étant leurs rendez-vous de l’après-midi, qu’ils devaient donc retrouver par eux-mêmes et interviewer, tels de vrais reporters.

via GIPHY

L’un va ainsi se retrouver à faire passer un véritable entretien de recrutement aux côtés d’Emilie des Ressources Humaines (ce qui nous permettra au passage de tester la capacité d’adaptation et le sens de l’humour du candidat !!), l’autre s’accrochera pour comprendre Capucine du service international qui ne lui parlera qu’en anglais ! 2 autres auront rendez-vous avec Julien et Emmanuelle qui leur expliqueront ce qu’est le délicieux métier de contrôleur de gestion. Et puis, un peu plus tard, ils enverront un push appli sur le téléphone de leur parent avec Bérangère et Nicolas. Ils retrouveront aussi Margaux, notre déesse du code, qui les laissera s’essayer au langage HTML, Adrien et Perle qui leur expliqueront la comptabilité, Valentine, qui leur racontera le métier de styliste, Ségolène, celui de responsable qualité, Olivia celui des achats, et aussi Wendy, Anthony, …

Résultats ? Que du positif !!

Que ce soit du côté des enfants…

via GIPHY

« J’ai tout aimé ! Merci c’était trop bien. Je vais pouvoir tout raconter à mes copines »
«  Ma maman a de la chance de voir tous les jours des gens qui rigolent »
« Avant je pensais que ma maman la journée elle buvait juste des cafés en discutant avec ses copines »

… que celui des collaborateurs. Devoir simplifier son métier pour le rendre accessible à un enfant permet de le redécouvrir sous un nouvel angle, voir même de mettre le doigt sur des solutions innatendues !

Sans parler de ces sourires angéliques et rires innocents qui filent la pêche à tout le monde !

via GIPHY

Si on vous raconte tout ça, c’est parce qu’on se dit que notre expérience peut servir à d’autres entreprises. Alors si vous voulez tenter le coup, voici, selon nous, les 4 secrets pour que la mayonnaise prenne :

  • Constituez un petit groupe d’enfants. Nous on s’est dit qu’on le ferait 6 à 8 fois par an avec des petits groupes (8 enfants max) plutôt qu’une fois avec un gros groupe. Histoire qu’ils ne perturbent pas l’organisation habituelle pour que justement, ils puissent se rendre compte de cette dernière.

  • Choisissez comme complices des collaborateurs que l’expérience amuse. On n’a rien imposé à personne. Nos complices motivés avaient super bien préparé leur moment à eux avec ces enfants. Leurs discours étaient motivés et motivants.

  • Attention à l’âge des enfants ! Les enfants que nous avions invités étaient tous, à un an près, du même âge. Ça créé une unité dans le groupe et les collaborateurs peuvent employer les mêmes mots avec tous. Nous vous conseillons de proposer cette expérience à des enfants d’au minimum 8 ans. En dessous, ils auront du mal à se concentrer.

  • Faites un bon mix entre des enfants introvertis et extravertis. Histoire que les uns calment les autres et que les autres entraînent les uns. Un groupe trop introverti mettra du temps à se laisser aller. Un groupe trop extraverti se laissera aller trop facilement et pourrait vite dégénérer ;))

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire. On y répondra avec plaisir !

 

Merci pour votre commentaire !

Il est désormais en attente de modération par nos équipes.

À bientôt !
Vos commentaires


CLOSE